Best Paroles

Actualités Musicales

Actualités Musicales

Les défenseurs d'OrelSan donnent de la voix

Alors que la déprogrammation du rappeur des Francofolies fait débat, quelques artistes prennent sa défense.

Au moment de la polémique autour du titre "Sale Pute", Anaïs avait fait partie des chanteuses à s'ériger contre la censure dont est victime OrelSan. Alors qu'Olivia Ruiz a tenu à dédier son concert des Francofolies au rappeur - qui a été enlevé de l'affiche du festival au dernier moment - Cali a également apporté son soutient à l'artiste. "Il y a un acharnement insupportable sur Orelsan. C'est la mise à mort d'un artiste à l'aube de sa carrière. De plus, la décision d'interdire de scène ce chanteur risque de provoquer et de cautionner des autocensures très peu propices à la création et à la diffusion d'un art de qualité. La précieuse liberté d'expression est ici clairement bafouée", a-t-il précisé dans un communiqué.

Le jeune homme, qui n'avait réagi jusque là que par le biais de son label 3ème Bureau, est revenu, lors d'un interview accordée à Europe 1, sur les évènements récents : "Déprogrammer un concert qu'on n'a pas vu, je trouve ça vraiment aberrant (...). J'aimerais montrer que les gens qui me déprogramment me font passer pour quelque chose que je ne suis pas et ne connaissent pas le fond du sujet".

Publié le: lundi 13 juillet 2009